EFI : European Forest Institute
Support EFIATLANTIC
Pinède
Le réseau pour la gestion durable des forêts cultivées.

projet_GERENS
français espagnol portugais english

Gerer ensemble le territoire

Résultats du projet

Gestion durable des forêts : un concept, des points de vue…

Gestion durable des forêts et concertation
Article Médiaforest

Perception de la forêt

Résultat des enquêtes faites au cours des manifestations
Article de Jean-Paul Guyon et al.
Rapport final

Les ateliers de la gestion durable de la forêt des Landes de Gascogne – IEFC/Fondation de France

Depuis 2002, l'Institut Européen de la Forêt Cultivée (IEFC), organise une série d'ateliers de réflexion sur l'aménagement durable du massif forestier des Landes de Gascogne. Ces journées se déroulent sous l'égide de la Fondation de France dans le cadre de son appel à projets " ensemble pour gérer le territoire ".

Considérant que l'aménagement durable de l'espace forestier passe par le partage de l'information entre les acteurs locaux et par une compréhension réciproque de leurs motivations, l'IEFC propose aux gestionnaires (sylviculteurs, agriculteurs, Elus) et aux utilisateurs de la forêt (chasseurs, pêcheurs, randonneurs, naturalistes, enfants, VTTistes, etc.) d'exprimer leurs approches et leurs attentes en matière de gestion forestière et de développement durable de leur région.
La spécificité de la démarche entreprise dans le projet est la consultation des acteurs qui sont rarement représentés dans les instances de concertation forestières traditionnelles.
Organisés autour de thématiques emblématiques de l'aménagement durable de l'espace rural (gestion de l'eau, économie du développement rural, diversité biologique, loisirs en forêt, etc.), les ateliers de la gestion durable des forêts sont l'occasion pour leurs participants de mettre sur la table les points de rapprochement et de différence liés aux divers usages et de proposer des structures de concertation à bâtir, des outils à mettre sur pied, et des moyens nécessaires pour leur mise en œuvre.
Dans le même temps, le recueil au niveau local des attentes et des perceptions des acteurs envers les forêts et leur gestion permettra d'affiner la pertinence des indicateurs de gestion durable des forêts au regard du contexte naturel, socio-économique et politique régional.

Les rendez-vous se déroulent essentiellement sur le site d'étude de la gestion durable des forêts mis en place par l'IEFC et l'Observatoire de la Forêt d'Aquitaine. Cette vaste zone forestière couvre près de 50.000 ha entre le littoral atlantique et la vallée de la Leyre à hauteur de Mimizan.

Calendrier des manifestations :
  • 7 Mars 2003 : Atelier " Agriculture/Forêt " à Pissos
  • 12 Mars 2003 : Atelier " Gestion forestière et diversité biologique " à Saint Paul en Born
  • 6 Avril 2003 : Atelier " Randonnée pédestre en forêt " à Commensacq
  • 25 Avril 2003 : Atelier " Collectivités et aménagement forestier durable " à Mimizan
  • 27 Avril 2003 : Atelier " Cyclotourisme en forêt " à Gujan-Mestras
  • 11 Juin 2003 : Atelier " Découverte du milieu forestier landais " avec un centre aéré landais
  • 18 Juin 2003 : Atelier " Découverte des acteurs de la gestion de la forêt landaise " avec un centre aéré landais

Atelier Scolaire

Les Scolaires et la gestion durable

Atelier Collectivités

Synthèse

Atelier Biodiversité

Synthèse

Agriculture et forêt

Synthèse

Atelier randonnée

En premier lieu, nous avons constaté que l’annonce d‘une sortie sur une thématique forestière est ressentie avec un a priori plutôt favorable, et la mobilisation est alors importante. Au cours de chaque randonnée, des arrêts thématiques étaient effectués et ont suscité un vif intérêt chez la majorité des participants. Cependant, il est clair que la connaissance du milieu forestier était très inégale selon les participants, certains ignorant même que la majorité de la forêt appartient à des particuliers. En dehors des quelques propriétaires forestiers rencontrés, les personnes les plus intéressées sont des « naturalistes en herbe » qui ont souvent une connaissance très superficielle du milieu naturel mais qui y portent un réel intérêt. Pour beaucoup, le label Natura 2000 est considéré au même titre que les monuments classés ou les sites protégés comme une garantie de protection du milieu naturel. Il est aussi intéressant de voir que les gens ne réagissaient pas à la traversée de grandes coupes rases, alors que les défrichements pour des usages agricoles ont suscités des inquiétudes. Dans l’ensemble, l’intégralité des usages du pin (bois et non bois) est connue. A titre individuel, le randonneur se positionne plutôt comme spectateur que comme acteur du milieu forestier. Le concept de gestion durable, avec sa dimension socio-environementale et la certification forestière lui sont quasiment inconnus. Il se satisfait très bien de la définition traditionnelle de la foresterie : on coupe et on replante. A titre collectif, par contre, la Fédération des randonneurs cherche à diversifier les partenariats pour s’impliquer dans les réflexions d’aménagement et participer à toutes les actions qui concernent leur activité.