EFI : European Forest Institute
Support EFIATLANTIC
Pinède
Le réseau pour la gestion durable des forêts cultivées.

français espagnol portugais english
IEFC - Lettre - Article n° 43

Lettre IEFC

Article 42 - Article 43 - Article 44

Article posté par:Samia Pelletier [2007-12-03 00:00:00]

Projet Interreg DEFOR : Des innovations pour la récolte du bois dans les Pyrénées


Le projet DEFOR a pour objectif l'innovation et le transfert de technologies aux petites et moyennes entreprises forestières à tous les niveaux de la chaîne de production.
L'action 1.4 de ce projet concerne la problématique de la récolte du bois en zone de montagne, dont la ressource est aujourd'hui sous-exploitée. L'objectif de cette action est de trouver des solutions innovantes pour pallier aux difficultés techniques de l'exploitation du bois en montagne, de façon à accroître la rentabilité et à terme de développer cette activité.

L'Institut technologique FCBA, en charge de cette mission, s'est concentré sur le contexte particulier de la chaîne pyrénéenne. Les techniques actuellement utilisées par les professionnels de la région ont été inventoriées, et une étude a été menée sur les techniques existant chez nos voisins européens (Cf. études ci-dessous). Plusieurs d'entre elles ont été sélectionnées et sont actuellement testées.

Débardage par câble mâtEtude 1 : Le parc des engins forestiers sur la chaîne pyrénéenne française

La description du parc des matériels utilisés pour la récolte des bois offre une bonne image des systèmes d'exploitation utilisés. Sur l'ensemble des départements de la chaîne pyrénéenne, un recensement montre une très forte domination des débusqueurs puisqu'ils représentent plus de 71% des matériels de bûcheronnage et de débardage. Ces engins très robustes – la moyenne d'âge est de 14 ans – permettent de mobiliser la ressource à proximité des pistes et des traînes, ces dernières étant implantées aux frais de l'acheteur des bois sur pied. La mécanisation du bûcheronnage et le débardage par câble aérien n'ont pas encore trouvé leur place dans les Pyrénées. Seules deux équipes françaises pratiquent le débardage par câble sur les 6 départements enquêtés. Les besoins en renouvellement sont estimés à une cinquantaine de matériels sur la période 2007-2013 correspondant à la durée du Contrat de Projet en cours.

Etude 2 : Exploitation en montagne française : évolutions récentes des techniques de débardage

Les forêts de montagne recèlent 30% de la ressource forestière en France. Les récoltes sont en diminution dans les massifs des Alpes et des Pyrénées et il est indispensable de promouvoir de nouvelles techniques de récolte. L'article fait le point sur quelques évolutions technologiques venant de l'étranger. C'est surtout dans le domaine du débardage par câble téléphérique que les évolutions sont les plus importantes avec l'utilisation accrue de l'électronique et l'intégration d'un équipement de bûcheronnage mécanisé au pied du câble-mât sur la plate-forme d'un camion porte-outil. Ces dernières évolutions devraient contribuer à accroître la compétitivité de ce mode de débardage qui concilie la possibilité d'accéder à de nouvelles ressources à des avantages environnementaux très appréciés des gestionnaires forestiers. Lire l'article complet


Expérimentation de nouvelles techniques : les premiers résultats


Débardage par câble mât Deux journées de démonstration ont eu lieu les 27 et 28 novembre 2007 dans les Pyrénées Orientales et les Pyrénées Atlantiques. Elles ont permis de présenter des techniques prometteuses, dont l'une en particulier a immédiatement conquis les professionnels de l'exploitation forestière présents sur le site. Il s'agit du débardage à l'aide d'un câble textile synthétique installé sur un débusqueur : ce câble à la fois solide et léger a prouvé son efficacité et montré des avantages certains en terme de rapidité, sécurité et praticité d'utilisation. Informations techniques

La deuxième visite présentait un chantier de débardage par câble-mât, méthode encore peu répandue dans la chaîne pyrénéenne.

Ces visites, ouvertes à tous, se sont en outre déroulées dans d'excellentes conditions et ont permis des échanges constructifs entre les partenaires et visiteurs espagnols, français et portugais dans une atmosphère conviviale.