EFI : European Forest Institute
Support EFIATLANTIC
Pinède
Le réseau pour la gestion durable des forêts cultivées.

français espagnol portugais english
IEFC - Lettre - Article n° 70

Lettre IEFC

Article 69 - Article 70 - Article 71

Article posté par:S. Pelletier, C. Orazio [2009-03-19 00:00:00]

Lancement d'EFI Atlantic et présentation du projet REINFFORCE sur l'adaptation au changement climatique le 23 février 2009 à Bordeaux, France

Le 23 février 2009, c'est plus de 55 personnes venant des pays de toute la façade atlantique européenne qui sont venues assister au lancement de l'Office Régional de l'EFI dans la prestigieuse salle du conseil régional d'Aquitaine.

Après que M. Rousset président du conseil régional d'Aquitaine ait fait part de l'importance qu'accorde la région au développement du secteur forestier, M. inazio Martinez le président de l'IEFC (www.iefc.net) et M. Risto Paivinen le directeur de l'EFI (www.efi.int) ont présenté les activités de leurs organisations. Jean-Michel Carnus vice président de l'IEFC a présenté les particularités des forêts cultivées de l'arc atlantique qui justifient la mise en place d'un office régional de l'EFI sur la zone atlantique, tandis que Christophe Orazio directeur de l'Iefc et de l'Office Régional EFI Atlantique a présenté les thèmes de recherche prioritaires pour le réseau dont le projet REINFFORCE, ainsi que les modalités du rapprochement l'IEFC et EFI au sein de l'EFI Atlantic.

Les représentants des organismes financeurs de la nouvelle structure ont alors pu s'exprimer :

F Maitia (General Council of Aquitaine, forest wood department)
La région Aquitaine voit d'un très bon œil la naissance d'EFI Atlantic en collaboration avec l'IEFC. L'Aquitaine a d'une part un réseau d'échange pour la filière forêt-bois (Xylofutur). Elle est a présent dotée également d'un organisme de coopération de niveau européen. La coopération est indispensable, au niveau inter-régional et au niveau européen dans un contexte où il n'y a pas de politique forestière intégrée. Ce réseau va multiplier les collaborations inter-régionales à l'intérieur d'un espace géographique dans lequel l'Aquitaine est fortement impliqué. Il faut poursuivre les collaborations, initiées avec l'IEFC. Elles sont d'autant plus nécessaires face à des défis comme l'adaptation des forêts au changement climatique, qui est une priorité. L'Aquitaine est la championne de la forêt cultivée et la Région y croît. La filière y est très organisée. Elle est remerciée pour sa présence ici malgré le traumatisme national auquel elle fait face. La région porte une grande considération à EFI Atlantic et continuera son appui.

E. Erraso (Gobierno Navarra)
La région de Navarre possède un petite surface boisée. Elle a choisi d'appuyer EFI Atlantic car le secteur forestier est pour elle capital, non pas en terme de PIB mais pour tout ce qui concerne le développement rural et la biodiversité. Elle souhaite également soutenir la coopération dans les projets, qui est essentielle notamment en forêt. La Navarre a depuis longtemps soutenu l'IEFC et participé aux projets. Elle s'impliquera également dans le futur projet REINFFORCE (impact du changement climatique sur les forêts atlantiques). La région envoie tous ces encouragements à l'EFI Atlantic.

R. Jinks (Forest Research)
L’institut Forest Research donne tout son soutien à l’EFI Atlantic qui va améliorer la collaboration européenne dans le domaine de la forêt. Le Royaume Uni a une grande diversité de bois et de biodiversité. Comme d’autres pays européens ils doivent maintenant faire face à plusieurs défis comme les changements climatiques, la biosécurité, l’économie, etc. Ces sujets sont transnationaux et nécessitent donc une collaboration internationale. L’adaptation aux changements climatique a besoin d’une stratégie de coopération. Dans le Royaume Uni beaucoup de changements ont déjà été observés (augmentation des tempêtes et inondations, des étés plus secs) avec des conséquences pour les forêts naturelles et de plantation. Dans le futur le climat du Royaume Uni pourra être similaire au climat qui existe en ce moment en Aquitaine et dans la région du Sud Atlantique. Par ailleurs, l’expérience et la connaissance des vents en Ecosse peuvent être utiles pour les autres forêts atlantiques. Forest Research fera partie du projet REINFFORCE, ils apporteront leur expérience dans les expérimentations à long terme et le partage de donnés, et ils sont conscients de l’importance de ce projet pour l’expérimentation des espèces à long terme. Le réseau de l’EFI Atlantic a déjà beaucoup de questions à répondre et Forestry Research est heureux avec l’ouverture d’un institut Atlantique Européen.

B. Fauconneau (INRA)
L'INRA est heureux d'accueillir EFI Atlantic sur son site de Pierroton dans la continuité de la collaboration avec l'IEFC. Il collabore ainsi doublement avec l'EFI (2è office régional EFICENT, Freiburg-Nancy-Zurich, spécialisé dans les forêts domaniales non cultivées). Les thématiques de recherche de l'EFI sont totalement partagées par l'INRA: la gestion durable des forêts, le changement climatique, la compétitivité pour la production de bois et d'énergie. L'INRA et l'EFI vont bénéficier d'une proche collaboration dans leur recherche, déjà illustrée pour le changement climatique par la mise en commun de travaux. L'INRA a l'expérience des réseaux et des projets européens, et l'EFI Atlantic lui permettra de mieux se positionner au niveau européen et d'aborder également les aspects sociaux et économiques de la forêt et non seulement le volet biologique. L'EFI permet également d'apporter une vision à long terme de la recherche forestière. L'INRA est ainsi prêt à contribuer à ce réseau et présente tout ces encouragements.

M. Alousque (Ministère de l'agriculture, France)
L'IEFC est inscrit dans le réseau de recherche européen depuis 10 ans. Le ministère se réjouit que deux offices régionaux de l'EFI voient le jour la même année en France, formant deux grands pôles de recherche forestière. Il a conscience que le financement de la recherche forestière doit se faire à long terme et fait son possible, tout en restant tributaire du fonctionnement par annualités: le soutien à l'EFI Atlantic est quasi-assuré sur 4 ans. Un des grands défis pour l'Europe est le dérèglement climatique qui nécessite une recherche sur le long terme. La filière forêt-bois va avoir besoin de l'appui d'EFI Atlantic pour obtenir des résultats rapides sur les chantiers suivants: quelle replantation pour assurer la durabilité de la forêt malgré le changement climatique, en prenant en compte les trois volets de la durabilité? Travailler sur le risque abiotique: comment le gradient va-t-il évoluer? La politique énergétique, pour laquelle il existe un besoin de réponses scientifiques sur le bois-énergie.


M. Ascacibar Gregorio (Gobierno Pais Vasco) : excusé.

J.L. Alonso (Gobierno Castilla y Leon)
La multifonctionnalité de la forêt et la dépopulation des zones rurales sont des thématiques importantes pour le gouvernement. L'appui au secteur forestier doit de plus en plus contribuer au développement rural. En cela, la multifonctionnalité de la forêt prend une grande importance. Il est important d'apprendre à profiter de manière durable des diverses ressources forestières: biodiversité, énergie, autres ressources (résine, pignons, champignons, tourisme rural…). Tout ce qu'EFI Atlantic pourra apporter dans ce secteur sera bienvenu. CyL est très intéressé par tout projet de collaboration et garantit qu'elle sera un bon collaborateur, également dans le futur.

J.L. Martres (USSE)
La profession a de grandes attentes envers la recherche. Celle-ci a besoin d'argent pour avancer et il exprime son inquiétude. La profession a travaillé à bâtir des réseaux européens comme l'USSE et l'IEFC. C'est avec une grande satisfaction qu'elle voit l'IEFC devenir partie de l'EFI, et avec l'espoir que cette nouvelle structure puisse apporter des réponses aux questions des sylviculteurs. En effet suite au récent traumatisme, un certain nombre d'incertitudes doivent être levées avant que les professionnels ne se décide à réinvestir. Par exemple, quelle essence et comment planter pour limiter les risques dans un contexte de bouleversement climatique? Ils comptent sur ce partenariat européen pour apporter des réponses aux sylviculteurs.

Relais dans la presse :
netbois
Secteur public
mediaterre
20 MINUTES
INRA
EFI