EFI : European Forest Institute
Support EFIATLANTIC
Pinède
Le réseau pour la gestion durable des forêts cultivées.

français espagnol portugais english
IEFC - Forest pests and diseases - Consult - Pin-I-9
Common Forest Pests and Diseases in Europe - Pin-I-9

Sténographe

Ips sexdentatus (Bömer) (Coleoptera, Scolytidae)
Synonyme: Dermestes sexdentatus

Arbres hôtes

Toutes les espèces de pin (Pinus), et quelques autres conifères comme le sapin de Douglas et les épicéas.

Identification

  • Décoloration du houppier qui vire au jaune puis au brun-rouge.
  • Présence de sciure jaune-orange sur l´écorce, correspondant à l´activité de forage des insectes sous l´écorce (du début du printemps au début de l´automne), (Photo 1).
  • Présence de petits cônes de résine solidifiée sur l´écorce autour des trous de pénétration des insectes.
  • Présence de galeries sous l´écorce (Photo 2). Le système de galeries maternelles est caractéristique avec 2 à 5 branches d´abord en étoile puis longitudinales, présentant des encoches de pontes sur le côté et plus tard le départ de galeries larvaires perpendiculaires. Les galeries maternelles mesurent jusqu´à un mètre de long.
  • Présence de larves blanches en forme de C, de nymphes ou d´adultes immatures brun clair dans les galeries (Photo 3).
  • Les adultes sont des petits coléoptères bruns à noirs de 5 à 8 mm de long. L´abdomen est tronqué et bordé de 6 dents de chaque côté (Photo 4).

Dégâts

  • Les arbres affaiblis sont souvent tués par les attaques massives.
  • Lors des pullulations même les arbres vigoureux peuvent être décimés.
  • Réduction de la croissance des arbres survivants aux attaques.
  • Les scolytes inoculent des spores de champignons dans l´arbre qui provoquent le bleuissement du bois.

Biologie

  • Deux à trois générations par an. A chaque génération, les femelles peuvent pondre plusieurs fois dans des arbres différents produisant des ´générations sœurs´.
  • Les sténographes adultes volent du début du printemps à la fin de l´automne, lorsque la température dépasse 18°C.
  • Les insectes mâles forent un trou dans l´écorce pour construire une chambre d´accouplement. Ils attirent de 2 à 5 femelles. Chaque femelle fore alors sous l´écorce une seule galerie verticale le long de laquelle elle dépose ses œufs.
  • Les scolytes adultes mâles et femelles émettent des phéromones d´agrégation qui attirent leurs congénères et conduisent à des attaques en masse de l´arbre infesté.
  • Les jeunes adultes hivernent dans les galeries sous l´écorce, généralement à la base du tronc.
  • En temps normal les insectes se développent sur des rondins, grumes ou arbres affaiblis mais lors des pullulations ils peuvent attaquer des arbres sains et vigoureux.

Facteurs de risque

  • Les arbres stressés sont plus exposés aux attaques. Les infestations sont donc plus fréquentes les années de sécheresse, ou dans les peuplements touchés par des incendies ou des tempêtes.
  • L´abattage ou le stockage d´arbres coupés accroît le risque d´infestation des arbres vivants des peuplements voisins.

Méthodes de lutte

Suivi

  • Suivi des attaques sur les piles de bois.

Lutte préventive

  • Evacuation rapide des grumes, des bois stockés, des chablis et des arbres incendiés et broyage des rémanents de coupe (surtout du début du printemps à la fin de l´automne).
  • En période de pullulations: retarder les dépressages, éclaircies et élagages.
  • Pulvérisation d´insecticides (deltaméthrine ou alphaméthrine) sur les grumes stockées et sur les tas de bois pour réduire le risque d´attaque des peuplements voisins (utilisation de ces produits interdite à l´intérieur des peuplements).

Lutte curative

  • Exploitation rapide des arbres atteints et broyage des produits de coupe.
Photo 1: Sciure évacuée des galeries sous corticales par le sténographe.
Photo 2 : Zone écorcée d´un tronc montrant les galeries de ponte du sténographe.
Photo 3 : Larves et nymphes de sténographe.
Photo 4 : Adulte de sténographe.

Illustrations : 1 & 4: Inge van Halder; 2 & 3: Doutora Maria Corinta Ferreira.


Back to the list