EFI : European Forest Institute
Support EFIATLANTIC
Pinède
Le réseau pour la gestion durable des forêts cultivées.

français espagnol portugais english
IEFC - Forest pests and diseases - Consult - Pin-I-11
Common Forest Pests and Diseases in Europe - Pin-I-11

Pissode du pin

Pissodes castaneus (De Geer) (Coleoptera, Curculionidae)
Pissode ponctué, petit charançon du pin
Synonyme: Pissodes notatus

Arbres hôtes

Toutes les espèces de pin (Pinus).

Identification

  • Présence de gouttelettes de résine sur le tronc associées aux activités d´alimentation et de ponte des adultes.
  • Dessèchement des pousses avec gouttelettes de résine dû aux morsures des adultes.
  • Jaunissement et chute des aiguilles conduisant à une diminution du volume du houppier. Cette décoloration de la couronne évolue du haut vers le bas (Photo 1).
  • Des plaques d´écorce se détachent du tronc.
  • Présence sous l´écorce du tronc de galeries avec des larves blanches avec une tête brunâtre, sans patte, en forme de C, mesurant jusqu´à 1 cm de long (Photo 2).
  • Présence de logettes nymphales caractéristiques, de forme ovale, d´environ 1 cm de long et remplies de fibres de bois enroulées (Photo 3 et 4).
  • Présence de petits trous de forme arrondie sur l´écorce du tronc, correspondant aux orifices de sortie des adultes.
  • Les adultes sont des petits charançons bruns (6 -9 mm de long) avec des petites taches blanc-jaune sur les élytres et des antennes insérées à mi-longueur du rostre (Photo 4 et 5).

Dégâts

  • Mortalité des jeunes arbres (jusqu´à 15 ans) très infestés.
  • Ravageurs secondaires sur arbres affaiblis, pouvant provoquer leur mort.

Biologie

  • Une ou deux générations par an.
  • Les adultes sont actifs du printemps à l´automne avec une période de repos en été. Ils peuvent rester actifs lors des hivers doux.
  • Les adultes se nourrissent aux dépens de l´écorce des troncs et des branches avant de se reproduire.
  • Les femelles déposent leur œufs dans des encoches qu´elles pratiquent sur l´écorce des troncs, en avril - mai et parfois en juillet - septembre.
  • Les larves se nourrissent aux dépens du liber en creusant sous l´écorce des galeries sans forme particulière. Elles sont actives toute l´année sauf en hiver.

Facteurs de risque

  • Les arbres jeunes ou peu vigoureux sont plus sensibles (les arbres attaqués par la processionnaire du pin ou les maladies foliaires, poussant dans des condition stationnelles limites, après un incendie ou sècheresse).

Méthodes de lutte

Lutte préventive

  • Plantation sur des sites appropriés, fertilisation ou éclaircies pour améliorer la vigueur des arbres.

Lutte curative

  • Elimination rapide des arbres déjà infestés.
  • Aucun insecticide n´est homologué en France contre cet insecte.
Photo 1: Symptômes de dépérissement avec présence d´aiguilles jaunes et rouges dans la couronne.
Photo 2: Larve de pissode âgée à l´intérieur d´une logette.
Photo 3 : Sous l´écorce, présence de logettes nymphales caractéristiques, remplies de fibres de bois enroulées.
Photo 5 : Adulte de pissode du pin.

Illustrations : 1, 2 & 4: M. Ribeiro; 3: Pierre Menassieu.


Back to the list