EFI : European Forest Institute
Support EFIATLANTIC
Pinède
Le réseau pour la gestion durable des forêts cultivées.

français espagnol portugais english
IEFC - Forest pests and diseases - Consult - Pin-F-1
Common Forest Pests and Diseases in Europe - Pin-F-1

La maladie des bandes rouges des aiguilles de pin

Mycosphaerella pini (Ascomycota, Dothideales)
Synonyme: Scirrhia pini

Forme asexuée: Dothistroma septospora
Synonyme: Dothistroma pini

Arbres hôtes

De nombreuses espèces de pins, dont le Pin de Monterey (P. radiata), le Pin laricio (Pinus nigra subsp laricio), le Pin Mugo (P. mugo), le Pin noir (P. nigra), le Pin Ponderosa (P. ponderosa). P. radiata est hautement sensible à cette maladie alors que le Pin maritime (P. pinaster) est considéré comme peu sensible. Ce parasite a été observé quelquefois sur Douglas (Pseudotsuga menziesii) et Mélèze (Larix).

Identification

  • Apparition, en automne ou en hiver, de taches chlorotiques sur les aiguilles, évoluant en bande rouge-brique sur toute la largeur de l’aiguille (Photo 1). Les aiguillent brunissent au-dessus du point d’infection puis meurent (Photo 2).
  • Au début du printemps, des stromas noirs se développent à l’intérieur de ces bandes rouges d’où émergent les fructifications du champignon (Photo 3).
  • Parfois, l’aiguille entière rougit et les symptômes, moins typiques, peuvent se confondre avec ceux de la maladie des tâches brunes des aiguilles de pin (Scirrhia acicola), ou avec des dégâts d’insectes (espèces de Cercopis ou de Hematoloma) ou encore avec des symptômes de carence nutritionnelle.
  • Chute des aiguilles infectées (les jeunes comme les plus âgées).
  • Sur les arbres adultes, l’infection est souvent limitée à la partie inférieure du houppier, mais, lors d’attaques répétées, tout le feuillage peut être atteint.

Dégâts

    ­
  • Réduction de la croissance des pins (en hauteur et en diamètre).
  • Des défoliations importantes et répétées peuvent aboutir à la mort de l’arbre.
  • Les dégâts sont plus importants chez les arbres jeunes que chez les adultes.

Biologie

  • Au printemps, deux types de fructifications peuvent apparaître dans les stromas noirs des aiguilles infectées: les pycnides (forme asexuée) et, parfois les périthèces (forme sexuée).
  • Ces spores sont émises durant toute la saison de végétation, particulièrement en périodes chaudes et humides. Elles sont véhiculées par les gouttelettes d’eau et pénètrent dans les aiguilles saines par les stomates.

Facteurs de risque

  • Périodes chaudes et humides au printemps et en été.
  • Peuplements denses avec une importante végétation.

Méthodes de lutte

Lutte préventive

  • En pépinière, éviter une grande densité de semis et une forte fertilisation azotée. Détruire les plants infectés.
  • Dans les stations à risque (haute humidité relative), privilégier la plantation d’espèces de pins peu sensibles et éviter les plantations à haute densité.
  • Favoriser une bonne aération des peuplements en privilégiant les éclaircies précoces et un entretien du sol régulier.

Lutte curative

    Aucun fongicide n’est homologué en France, Espagne, et Portugal pour lutter contre cette maladie.
Photo 1: Aspect des bandes rouges sur aiguilles.
Photo 2: Symptômes avancés de la maladie des bandes rouge sur aiguilles de P. radiata
Photo 3: Detail d’une aiguille infectée.

Illustrations : 1 & 3: J. Pedro Mansilla Vazquez, 2: N. Fonseca


Back to the list