D’une vision globale aux actions concrètes sur le terrain : SUPERB promeut la restauration et l’adaptation des forêts en Europe – Institut Européen de la Forêt Cultivée
Articles D’une vision globale aux actions concrètes sur le terrain : SUPERB promeut la restauration et l’adaptation des forêts en Europe

D’une vision globale aux actions concrètes sur le terrain : SUPERB promeut la restauration et l’adaptation des forêts en Europe

D’une vision globale aux actions concrètes sur le terrain : SUPERB promeut la restauration et l’adaptation des forêts en Europe

Imaginez être un oiseau survolant l’Europe. Vous verriez des villes et des villages, des rivières, des paysages agricoles et des forêts couvrant presque un tiers du territoire. Vous distinguerez de nombreux types d’arbres différents : vert foncé ou plus rougeâtre, droits et hauts, larges et tortueux ou petits et élancés, avec de nombreuses formes différentes de feuilles ou d’aiguilles. En survolant l’Europe, vous rencontrerez également des zones forestières endommagées, brûlées ou détruites par les scolytes ; et des feuilles d’arbres affectées par la pollution atmosphérique et les parasites herbivores, ou devenant jaunes et brunes à cause de la sécheresse. Dans l’ensemble, ces perturbations sont de plus en plus fréquentes et graves, que ce soit en raison de diverses interventions humaines à court terme ou du changement climatique en cours. Pour autant, il n’y a pas que des mauvaises nouvelles. Depuis le ciel, vous verrez aussi des gens travailler dans ces forêts endommagées, planter ou semer de nouveaux arbres, ou protéger la forêt en régénération naturelle contre le pâturage. Vous découvrirez des personnes qui préservent de vieux arbres ou même le bois mort, car ils ont compris à quel point ceux-ci sont précieux pour le fonctionnement de l’écosystème. Si tout est fait correctement et avec un peu de chance, une forêt diversifiée et saine se développera, et sera à nouveau parcourue par les nombreux animaux.

Bien que l’on soit largement conscient de l’urgence de conserver et de restaurer la biodiversité et d’enrayer le changement climatique, il faut malgré tout beaucoup plus d’actions sur le terrain pour assurer la prospérité à long terme des forêts en Europe. Une série d’engagements politiques au niveau européen est déjà en place, notamment le “Green Deal” de 2019, la stratégie de l’UE pour la biodiversité de 2020 et la stratégie forestière de l’UE de 2030. Pourtant, dans de nombreux endroits, des évolutions sont encore nécessaire sur le terrain.

Des défis aux opportunités

C’est pour cela qu nous lançons “Systemic solutions for upscaling of urgent ecosystem restoration for forest-related biodiversity and ecosystem services” (SUPERB). Ce projet de quatre ans est mené par un consortium de 36 partenaires scientifiques et techniques européens et dirigé par l’Institut forestier européen. SUPERB est en outre soutenu 90 partenaires de projet associés régionaux et internationaux, ayant tous des liens étroits avec la gestion et la protection des paysages forestiers européens (par exemple, les ministères de l’agriculture et de la protection de la nature et les agences gouvernementales de plus de 20 pays européens, les associations de propriétaires fonciers, des certificateurs, des bailleurs de fonds, des ONG, etc.) À partir de décembre 2021, SUPERB vise à restaurer notre paysage forestier en créant un environnement favorable à la mise en œuvre de la restauration et de l’adaptation des forêts à différentes échelles.

SUPERB s’appuiera sur les connaissances pratiques et les retours d’expériences, qu’elles soient réussies ou non, des activités de restauration et d’adaptation des forêts, et en fera la synthèse pour mettre en place des actions concrètes. Nous nous mettrons en relation avec des experts de la restauration forestière, tels que des experts du projet LIFE et des professionnels ayant des dizaines d’années d’expérience en approches de gestion alternatives. Ces connaissances pratiques seront étayées par une compilation de connaissances scientifiques, notamment sur les aspects de la restauration liés à l’économie, la gouvernance, la gestion forestière et l’adaptation au changement climatique. Au cœur de SUPERB, des actions concrètes de restauration seront menées dans 12 zones test à grande échelle impliquant plusieurs membres IEFC (Frieburg university, Inrae, Forest research, alliance forêt bois et IEFC), situées dans 13 pays différents. Ces zones représentent non seulement la diversité des stress affectant les écosystèmes forestiers  européens et le large éventail d’actions de restauration nécessaires, mais elles prennent également en compte l’ensemble du système socio-écologique, y compris les besoins multiples de la population en matière de biens et de services écosystémiques.

En adoptant une approche globale et multidisciplinaire, toutes ces connaissances pratiques et scientifiques sur la restauration forestière permettront la création de lignes directrices, recommandations et la création d’outils, qui seront facilement accessibles en ligne sur Forest Ecosystem Restoration Gateway.

Informations complémentaires :

Le consortium de SUPERB est composé des organisations suivantes :
Wageningen Research, Prospex Institute, Albert-Ludwigs University Freiburg, Austrian Research Centre for Forests, Bangor University, Swiss Federal Institute for Forest, Snow and Landscape, University of Copenhagen, National Research Institute for Agriculture, Food and Environment, Spanish National Institute for Agriculture and Food Research and Technology, Eidgenössische Technische Hochschule Zürich, Land Life Company, Swedish University of Agricultural Sciences, Forest Sciences Center of Catalonia, University of Kent, Croatian Forest Research Institute, Katholieke Universiteit Leuven, University of Florence, King’s College London, University of Milan, Bosgroep zuid, Czech University of Life Sciences Prague, Forest Research, University of Novi Sad, Institute of Lowland Forestry and Environment, Cesefor, University of Belgrade, University of Lancaster, Institut Européen de la Forêt Cultivée, Fundatia Conservation Carpathia, University of Molise, County Administrative Board of Västerbotten (V-J) for Vindelälven-Juhttátahkka UNESCO Biosphere Reserve, Landesbetrieb Wald und Holz NRW, Alliance Forêts Bois, Parco Nord Milano, Junta de Castilla y León, Danish Nature Agency

SUPERB est financé par Horizon 2020 à travers la convention de subvention 101036849, et reçoit 20 millions d’euros pour la période de mise en œuvre entre 2021-2025.